Champigny : du bidonville au Grand Paris Express

Il reste des places

Rendez-vous à Champigny pour une balade commentée dans quartier du Plateau, hier plus grand bidonville d'Europe et aujourd'hui en pleine transformation pour accueillir le futur métro du Grand Paris Express.

  • Conditions spécifiques: Merci de vous munir de votre masque et de respecter les gestes barrières. Le guide se réserve le droit de refuser sur place une personne qui ne serait pas équipée de son masque.
  • Lieu: Champigny-sur-Marne
  • Durée: 2h30

Champigny : du bidonville au Grand Paris Express
Voir les dates

Description

À la fin des années 50 le mouvement d’émigration de travailleurs portugais s’intensifie. Un Bidonville, le plus grand d’Île-de-France, se développe sur le quartier du Plateau de Champigny-sur-Marne, aujourd’hui Parc Départemental. Découvrez son histoire à travers une balade dans les petits jardins restant de cette époque.

Puis visitez les chantiers du Grand Paris Express, l'ouvrage 813 (puits du 1er tunnelier) et le Centre d'Exploitation et de Maintenance du futur Métro, qui aura la plus grande couverture végétalisée d'Europe.

Nous passerons au-dessus de l’Installation Terminale Embranchée (mise en oeuvre pour évacuer par train les déblais des travaux) et du chantier de la Gare Bry-Villiers-Champigny, bien visible du haut de la rue Jean Monnet. Prévue en interconnexion avec la ligne 15 et le RER E, cette gare desservira le nouveau quartier campinois en construction « Les Simonettes Nord ».

Pour finir, nous reviendrons à notre point de départ, par la rue des Castors, pour une très belle vue d’ensemble du paysage, à la Table d’Orientation du Parc, dominant le tout Paris.

-

IMPORTANT : Merci de ne vous inscrire que si vous êtes sûr de participer à cette activité et de nous avertir par mail dès que possible en cas de désistement afin que votre place bénéficie à quelqu'un d'autre.


Commentaires

Donnez votre avis

Information Covid-19
Depuis le 2 juin 2020, les balades Explore Paris sont de retour sur le terrain dans le respect des normes sanitaires en vigueur. Le port du masque est obligatoire. Et les conférences virtuelles continuent.