Exposition Naissance de la sculpture gothique au musée Cluny

Disponibilité : Il n'y a plus de places disponibles

Participez à une visite guidée de l'exposition portant sur l'art gothique au musée Cluny. Une visite riche en découverte, qui retrace neuf siècles de distance.

  • Lieu: Paris 5e
  • Durée: 1h30
  • Accès en transport en commun: Cluny-la Sorbonne (Metro ligne 10)

Description

Dans le cadre de la nouvelle exposition temporaire du musée de Cluny : NAISSANCE DE LA SCULPTURE GOTHIQUE, SAINT-DENIS, PARIS, CHARTRES 1135-1150, qui sera présentée du 10 octobre au 31 décembre 2018. 

Alors qu’un nouvel art de bâtir supplante l’architecture romane, la sculpture qui lui est associée s’impose dans toute l’Île-de-France, entre 1135 et 1150 environ. Les portails à statues-colonnes sont l’emblème de cette première sculpture gothique, mais ne résument pas le phénomène, entre circulation des modèles et recherche d’expression.

Une virtuosité sans précédent dans la taille de la pierre autorise d’infinies variations sur des thèmes ornementaux communs à l’enluminure et au vitrail, traités avec raffinement du détail, sens de la narration et ambition monumentale.

La rupture avec les traditions romanes des environs de Paris est patente. Grâce au rassemblement inédit des statues colonnes déposées du portail royal de Chartres, des vestiges de celles des portails occidentaux de l’abbé Suger à Saint-Denis, mais aussi d’autres témoignages d’un foisonnement d’expériences - portail Sainte-Anne de Notre-Dame de Paris, cloître de Saint-Denis … - les visiteurs assisteront, à environ neuf siècles de distance, à la naissance d’un nouvel art.

Commissariat : Damien Berné, conservateur du patrimoine au musée de Cluny et Philippe Plagnieux, professeur d’histoire de l’art médiéval (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne & École nationale des chartes). En coproduction avec la Rmn-GP.

Crédit : Tête de prophète, statue-colonne de
l’abbaye de Saint-Denis, calcaire, 12e
siècle, musée de Cluny, musée
national du Moyen Âge, Cl. 23415, ©
Rmn-Grand Palais / Michel Urtado


Commentaires

Donnez votre avis

Donnez votre avis