Autour de la généalogie, table ronde et spectacle de théâtre

Il reste des places

Dans le cadre de leur programme de valorisation de la généalogie, les Archives départementales de la Seine-Saint-Denis vous proposent cette journée entièrement consacrée à la thématique. 

  • Lieu: Bobigny
  • Accès en transport en commun: Bobigny Pablo-Picasso (métro ligne 5)
  • Langue: Français

Autour de la généalogie, table ronde et spectacle de théâtre
Voir les dates

Description

Lors de cette journée, vous pourrez assisterez dans un premier temps à une table ronde "A quoi sert la généalogie?"et l'après-midi à un spectacle théâtral sur les recherches généalogiques du comédien.

Programme de la journée :

- 9h : accueil des participants

Table ronde :  « À quoi sert la généalogie ? » avec : Sandra Fontanaud, sociologue,  université de Picardie Jules Verne Patrick Marcilloux, historien, université d’Angers Mickaël Gaspéroni, historien, CNRS, Paris Pascal Mulet, anthropologue,  université d’Angers.
Les intervenants présenteront la généalogie amateur en tant que phénomène de société, son impact et ses apports sur les pratiques des archivistes et sur la recherche historique, et ils aborderont la question de la transmission aux plus jeunes. Les interventions seront suivies d’un débat avec la salle.

- 12h30 : pause déjeuner

- 14h30 : Spectacle « Nous sommes tous » une petite forme généalogique. Spectacle écrit et interprété par Guillaume Rannou et co-élaboré avec Juliette Rudent-Gili, Compagnie « J’ai ! »

Nous sommes en 1986. Guillaume Rannou a seize ans. « Première, deuxième, troisième génération, nous sommes tous des enfants d’immigrés ! ». Elle vient d’où sa troisième génération à lui ? Il ne connaît guère son ascendance. Il sait peu d’où il vient : l’Eure-et-Loir, la Bretagne et l’Orne d’un côté, Orléans et, il croit, Valence dans la Drôme de l’autre... Rien de très exotique, de très « enfant d’immigrés »... Rien d’Espagne, de Pologne, d’Algérie ou de Moldavie. Pour l’instant ! Alors il s’y met. Il se lance dans la généalogie. Pour savoir : l’Italie ? le Maroc ? la Grèce ? Trente-deux années plus tard, il a beaucoup avancé.

Si vous n'êtes pas disponible à cette date, les archives départementales proposent aussi, tout au long de l'année, des ateliers pour découvrir la généalogie.


Commentaires

Donnez votre avis