Atelier jeunesse : Être enfant tsigane sous le IIIe Reich

Il n'y a plus de places disponibles

Cet été, le mémorial des martyrs de la Déportation vous propose un atelier jeunesse inédit pour comprendre et s’imprégner de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale dans sa complexité.

  • Conditions spécifiques: Obligatoire : Merci de vous munir de votre masque et de respecter les gestes barrières. Le guide se réserve le droit de refuser sur place une personne qui ne serait pas équipée de son masque.
  • Lieu: Notre Dame - Ile de la Cité - Ile Saint-Louis
  • Durée: 2h30
  • Accès en transport en commun: Métro Ligne 4 – Cité ; Ligne 1 – Saint-Paul ; Ligne 10 – Maubert Mutualité
  • Langue: Français

Atelier jeunesse : Être enfant tsigane sous le IIIe Reich
Voir les dates

Description

Organisé dans le cadre du cycle culturel « Répression, persécution et internement des Nomades en France pendant la Seconde Guerre mondiale », l’atelier « Être enfant Tsigane sous le IIIe Reich » traite, sur base de la bande dessinée, des conditions de vie, des difficultés et des préjugés dont furent victimes les Tsiganes. 

Pendant la Seconde Guerre mondiale, de nombreux enfants tsiganes sont internés avec leurs parents dans des camps d’internement français et camps de concentration du IIIe Reich.

Victimes de la politique raciale nazie, ces familles ont subi persécutions et discriminations.

Cet atelier propose de revenir sur cette histoire à travers la bande-dessinée. Après avoir approché le langage de ce neuvième art, les apprentis-dessinateurs étudieront les discours sur l’internement et la déportation des Tsiganes et déconstruiront les préjugés dont ils furent victimes. Par le dessin et en s’appuyant sur des ouvrages dessinés mis à disposition, ils sont invités à imaginer le destin de ces enfants disparus.

Érigé au cœur de Paris et inauguré en 1962, le mémorial des martyrs de la Déportation est dédié à l'ensemble des déportés de France.

Dans le cadre du cycle culturel « Répression, persécution et internement des Nomades en France pendant la Seconde Guerre mondiale »

En partenariat avec la mairie de Paris et le mémorial de la Shoah

Atelier de préférence réservé aux jeunes de moins de 15 ans.

IMPORTANT

Conformément aux dispositions légales en vigueur, à compter du mercredi 21 juillet (30 août pour les 12 à 17 ans), un pass sanitaire sera à présenter obligatoirement à l’entrée du mémorial du Mont-Valérien et du mémorial des martyrs de la Déportation.


Commentaires

Note 
2021-08-19

Très intéressant

Atelier très pédagogique qui a permis à la fille et moi d'apprendre beaucoup de choses sur cette période terrible de la seconde guerre mondiale et plus particulièrement sur le sort des tziganes mais également sur tous les déportés, de plus j'ai découvert ce mémorial que je ne connaissais pas alors que j'ai vécu un an dans le quartier

Donnez votre avis !

Donnez votre avis