Exposition Hibakusha : projection d'un film puis visite guidée

Disponibilité : Il n'y a plus de places disponibles

Projection et rencontres exceptionnelles. Assistez à la projection d'un film puis assistez à la visite guidée de l'exposition, Hibakusha. Dessins des survivants d’Hiroshima et Nagasaki aux Archives nationales.

  • Lieu: Pierrefitte-sur-Seine

Description

------------
// La projection, de 11h à 13h :
En amont de la visite guidée de l'exposition, projection du film d’animation "Dans un recoin de ce monde" de Suano Katabuchi, en présence du réalisateur. Adaptation du manga éponyme, ce film très documenté relate le quotidien de Suzu et sa famille qui vivent dans la petite ville portuaire de Kuré, situé près de Hiroshima, du milieu des années 30 à la fin des années 40. //
------------

// La visite guidée, de 14h30 à 15h30 : Accompagnés de Bernard ESMEIN, l’un des commissaires, découvrez le contenu de l'exposition.

------------

Les bombardements atomiques d’Hiroshima et Nagasaki ont eu lieu les 6 et 9 août 1945, détruisant les villes d’Hiroshima (340 000 habitants) et de Nagasaki (195 000 habitants), provoquant la mort de 140 000 personnes à Hiroshima et 70 000 à Nagasaki. Les hibakusha, terme qui désigne au Japon les survivants des bombardements nucléaires d’Hiroshima et Nagasaki, sont devenus les symboles d’une lutte contre la guerre et les armes atomiques à travers le monde.

Si de rares photographies montrèrent l’ampleur des destructions en marquant de façon indélébile la conscience historique mondiale, ce médium avait ses limites puisque toute présence humaine, de blessés ou de morts, avait été évacuée de la prise de vue, focalisée sur les champs de ruines.

A partir de 1974, la télévision publique japonaise NHK lança à travers tout l’archipel un appel à témoignages  auprès des survivants du drame, les hibakusha. Les 3600 dessins collectés entre 1974 et 2002 sont exposés au musée du Mémorial de la Paix d’Hiroshima, ouvert en 1954. Précieux et fragiles, ces originaux ne peuvent quitter le Japon et n’avaient jusqu’alors jamais été montrés au public européen.

Découvrez 200 reproductions de ces dessins, d’une grande expressivité et puissance graphique, qui sont de précieux témoignages de la catastrophe par ceux qui l’ont vécue, à travers un parcours évoquant les moments avant, pendant et après la catastrophe.

L'exposition a été conçue et produite par les Archives nationales et le Centre Joë Bousquet de Carcassonne, elle est visible jusqu'au jusqu’au 30 mars 2018.


Commentaires

Note 
Ghyslaine
2018-03-17

16/03/18

Laëtitia T a tout dit sur l expo et notre guide un grand merci à lui passionné et passionnant et j aimerais qu un maximum de gens puissent voir cette expo pleine de sensibilité
J ai découvert les archives un lieu aéré qui m a fait pensé au Mussem

Note 
martine B
2018-03-16

martine B


difficile de dire plus que le précédent commentaire .
Grand moment qui procure un grand respect pour tous les survivants de ces dramatiques évènements de l'histoire

Note 
Laetitia T
2018-03-16

Une belle exposition, et un guide passionné et passionnant

Une mise en perspective du contexte historique, la topographie des lieux, des interrogations pertinentes sur la portée de certaines images : le guide est vraiment un + pour cette visite.
Une très belle exposition, allez-y, c'est un moment de culture, d'histoire, et de souvenir.

Note 
bossuet a
2018-02-18

A faire connaître -large public-avec guide

lieu que j'ai découvert =structure moderne entourée à distance de quelques tours et autour du bâtiment de la verdure d'où éclosent des crocus et s'envolent des chants d'oiseaux particuliers peu farouches agréables à voir et à entendre=la pause "mini campagne" en vaut la peine
Le plus important l'expo= le choix des dessins,photos "avant/après en noir et blanc peu mais suffisantes et convaincantes les 2 structures/peintures "paravent avec un dégagement d'émotions fortes sans tomber dans le voyeurisme ou pathos- le montage audio-visuel tout en finesse -les oiseaux /papier faits par des scolaires pour marquer un temps suspendu ? les grues et la si belle légende racontée par le guide......le rôle de l'eau qui normalement devait apaiser les brûlures mais qui, irradiée change de propriétés ;;; les couleurs tout en nuances les formes trompeuses il faut s'y attarder pour réaliser ou fiez-vous au guide qui a su si bien doser ses interventions = allez voir et entendre !
L'accompagnement par le guide avec une voix posée ,un débit de parole adapté à ces évènements lourds de notre histoire universelle si proche et que personne ne voudrait revivre
Visite bouleversante pour une femme dont le père et le grand-père ont fait la guerre et dont le frère a subi ,vu le "champignon atomique" du Pacifique
MERCI
-- aux artistes d'avoir eu le courage de traduire leur vécu à des moments différents de façon si spontanée
-- d'avoir organisé cette expo, d'avoir fait appel "aux rescapés " pour mieux traduire les graves séquelles de cette guerre
---d'avoir inforrmé (tourisme seine -saint denis)
---d'avoir choisi un guide pour accompagner cette visite

ALLEZ-Y

Donnez votre avis

Donnez votre avis