Quand la presse entre 1880 et 1910 se faisait art...

Disponibilité : Il n'y a plus de places disponibles

Participez à une visite guidée de l'exposition : Un Âge d'Or de la Presse 1880-1901 au Musée Eugène Carrière, pour (re)découvrir les affiches et Unes illustrées par des dessinateurs, affichistes et caricaturistes de talent. 

  • Lieu: Gournay-sur-Marne
  • Langue: Français

Description

Découvrez l'inventivité graphique de la presse de cette époque !

La loi de 1881 sur la liberté de la presse signe la fin de la censure et permet la libéralisation de la presse. A Paris, le tirage des quotidiens passe de 2 millions d'exemplaires en 1880 à 5.5 millions d'exemplaires en 1914. Les journaux n'ont jamais été aussi nombreux, libres et influents. Une concurrence acharnée se livrent entre eux, chacun rivalisant d'innovations graphiques pour s'imposer.

Dans cette exposition vous découvriez des affiches et des Unes de journaux à grand tirage, de la presse satirique, engagée, féministe, sportive... La maxime Un bon dessin vaut mieux qu'un long discours marque parfaitement dans cet âge d'or de la presse.

Le peintre Eugène Carrière est un familier des milieux journalistiques. En 1897, il conçoit l'affiche pour le lancement du journal L'Aurore, quelques semaines avant que ne paraisse le J'Accuse ! de Zola dans ce journal dirigé par Clémenceau.

Au cours de la visite, c'est un panorama de la Belle Epoque qui vous sera conté, illustré par la diversité des titres et des dessins de presse parmi lesquels vous découvrirez :

L'Assiette au Beurre, "revue satirique, humoristique et hebdomadaire" qui n'a quasiment pas de texte mais des illustrations en couleurs, en pleine page réalisées par des dessinateurs comme Kupka, Jossot, Vallotton, Grandjouan.

Le journal républicain anticlérical La Lanterne avec une couverture illustrée par l'affichiste Eugène Ogé ou le journal de défense sociale Le Petit Sou avec une Une réalisée par le peintre Théophile Alexandre Steinlein. 

La Fronde, premier journal féministe, résolument laïc, républicain et dreyfusard, fondé par Marguerite Durand, "rédigée, composée, administrée uniquement par des femmes" avec son affiche peinte par l'artiste Clémentine Hélène-Dufau.

L'Auto ou La Vie au Grand Air, parmi la presse sportive.

L'exposition évoque également les kiosques à journaux présentant les grands titres de L'Humanité, La Croix, Le Matin, Le Temps, L'Intransigeant, Le Gaulois....

Sont présentées dans l'exposition des oeuvres de Belloguet, Eugène Carrière, Jules Chéret, Honoré Daumier, Aristide Delannoy, Clémentine-Hélène Dufau, Jean-Louis Forain, Faustin, Jules Grandjouan, Granville, Hadol, Ibels, Jossot, Frantisek Kupka, Charles Léandre, Alfred Le Petit, Jan Metteix, Eugène Ogé, Pilotell, Albert Robida, Roubille, Steinlen, Félix Vallotton.

La majorité de ces oeuvres sont des contributions et prêts du Musée Clemenceau, Musée Gatien-Bonnet de Lagny sur Marne, collectionneurs privés et Connaissance du Val-Maubuée.

Et découvrez également la Conférence Exposition Universelle de 1900 à Paris.


Commentaires

Note 
2019-03-04

superbe expo !!!

visite commentée très intéressante grâce en partie à la conférencière à voir !!!

Note 
2019-02-04

Parfait

Très intéressante visite dans ce charmant petit musée, tant par la qualité des documents présentés que par les commentaires précis et "fouillés" d'une guide bénévole adorable

Note 
2019-02-04

Très intéressant

Une visite commentée par des bénévoles passionnés et cela se ressent

Note 
2018-12-03

Âge d’Or de la presse

Beaucoup d’informations interessantes.
Nous avons été très satisfaits

Donnez votre avis !

Donnez votre avis

Quand la presse entre 1880 et 1910 se faisait art...

Quand la presse entre 1880 et 1910 se faisait art...

Participez à une visite guidée de l'exposition : Un Âge d'Or de la Presse 1880-1901 au Musée Eugène Carrière, pour (re)découvrir les affiches et Unes illustrées par des dessinateurs, affichistes et caricaturistes de talent.