Exposition Quand la nature se dérobe à la Galerie HCE

Installée à Saint-Denis, la Galerie HCE, qui signifie "Here Comes Everybody" accueille jusqu'au 26 janvier 2019 l'exposition "Quand la nature se dérobe".

  • Lieu: Saint-Denis
  • Durée: 1h15
  • Accès en transport en commun: Basilique de Saint Denis (métro ligne 13)
  • Langue: Français

Description

Consultez nos autres visites guidées d'exposition

Des œuvres originales et étonnantes, habitées par la nature, vous seront présentées par deux artistes résidents.

La robe est l’élément essentiel de cette exposition, entre énigmes et incertitudes. Cette création s’enrobe et se dérobe par le biais du regard des artistes qui travaillent ce vêtement. Intime, il est l’enveloppe même de soi où la courbure du corps est proposée, rejoignant sa propre nature.

L'artiste iranienne Katâyoun Rouhi introduit dans sa peinture un caractère natal par le souvenir d’une robe rouge à pois blancs qu’elle a portée enfant. On rentre alors dans son monde secret qu’elle nomme « imaginal » tel le mystère de son imagination que l’on retrouve dans ses énigmatiques poèmes écrits en persan. A travers sa robe se dévoile un paysage de résonances lointaines de cette nature finalement perdue.

Eizo Sakata, artiste japonais, a quant à lui suivi une formation scientifique avant de revenir à sa passion première qu’est l’art, intrinsèquement lié à la nature. Au travers de ses œuvres, on observe ses réflexions et ses expérimentations sur la nature qui nous en dévoilent des aspects invisibles et insoupçonnés. Sa production joue avec la complexité des éléments naturels tel que l’eau par exemple qu’il taquine avec humour.

Découvrez les galeries d'art contemporain en Seine Saint Denis.

Organisé par HCE & avec Seine-Saint-Denis Tourisme


Commentaires

Donnez votre avis

Exposition Quand la nature se dérobe à la Galerie HCE

Exposition Quand la nature se dérobe à la Galerie HCE

Installée à Saint-Denis, la Galerie HCE, qui signifie "Here Comes Everybody" accueille jusqu'au 26 janvier 2019 l'exposition "Quand la nature se dérobe".