Aubervilliers, terre de tournage du cinéma

Il reste des places

Juliette Dubois, guide spécialiste de Ciné-Balade, nous emmènera du centre de boxe Boxing Beats au centre nautique Marlène Peratou, en passant par les laboratoires d’Aubervilliers et d’autres sites tout aussi insolites pour évoquer les derniers films et séries accueillis à Aubervilliers : Le Chant du loup, L’Empereur de Paris, Rue des Cités, Engrenages, Le Bureau des légendes, K Contraire, etc.

  • Lieu: Aubervilliers
  • Durée: 2h
  • Accès en transport en commun: Aubervilliers/Pantin 4 Chemins - métro Ligne 7
  • Langue: Français

Aubervilliers, terre de tournage du cinéma
Voir les dates

Description

Ville populaire marquée par l’industrialisation, Aubervilliers tient sa place dans l’histoire du cinéma français. Depuis le tournage du film documentaire Aubervilliers d’Eli Lotar sur des commentaires et chansons de Jacques Prévert, de nombreux films sont tournés à Aubervilliers et un bureau des tournages propose aux professionnels de les accompagner dans leurs recherches.

Visite proposée par l’Office de Tourisme de Plaine Commune Grand Paris
Tarif : 14€ et 12€ adhérents - pour le tarif réduit, s'inscrire auprès de l'Office de Tourisme de Plaine Commune Grand Paris - 01 55 870 870 - infos@plainecommunetourisme.com

Découvrez toutes nos visites sur le thème du cinéma.


Commentaires

Donnez votre avis

Aubervilliers, terre de tournage du cinéma

Aubervilliers, terre de tournage du cinéma

Juliette Dubois, guide spécialiste de Ciné-Balade, nous emmènera du centre de boxe Boxing Beats au centre nautique Marlène Peratou, en passant par les laboratoires d’Aubervilliers et d’autres sites tout aussi insolites pour évoquer les derniers films et séries accueillis à Aubervilliers : Le Chant du loup, L’Empereur de Paris, Rue des Cités, Engrenages, Le Bureau des légendes, K Contraire, etc.

Information Covid-19
Depuis le 2 juin 2020, les balades Explore Paris sont de retour sur le terrain dans le respect des normes sanitaires en vigueur. Le port du masque est obligatoire. Et les conférences virtuelles continuent.