Le jardin perché solidaire de Romainville

Il reste des places

L’association ESPACES vous ouvre la toiture de la résidence Soléos à Romainville pour jardiner ensemble et participer aux animations gratuites et accessibles à tous sur l’agriculture urbaine.

  • Lieu: Romainville
  • Durée: 1h30
  • Accès en transport en commun: Bobigny-Raymond Queneau (métro ligne 5)
  • Langue: Français

Le jardin perché solidaire de Romainville
Voir les dates

Description

Dans les Bas-Pays de Romainville se trouve le mystérieux jardin perché sur un toit..

La ville de Romainville et l’association ESPACES vous ouvrent la toiture de la résidence Soléos du quartier de l’Horloge pour vous faire découvrir ce lieu étonnant. L'idée générale du projet est de faire se rencontrer autour du jardin les habitants et ainsi créer un lieu de contemplation sur la ville, un lieu convivial où l’on peut jardiner ensemble.

Là-haut, on y fait pousser des fruits, des légumes et des fleurs afin de pouvoir récolter des produits frais et se questionner sur une alimentation locale et de saison. C’est un lieu où l’on expérimente différentes variétés potagères et on espère que chacun apportera ses graines d’espérance pour faire germer la bonne humeur cet été !

Venez découvrir ce lieu étonnant lors d'une visite commentée.
Le lieu est ouvert jusqu'à 17h donc vous pourrez prendre le temps de jardiner « les mains dans la terre, la tête dans les nuages… ».

En savoir plus sur l’association Espaces.

Ce lieu est un espace ouvert à toutes et tous, vous avez la possibilité de venir jardiner pendant les permanences les mercredis de 14h à 17h et les samedis de 9h à 12h.

Cette visite est rendue possible dans le cadre du Bel été solidaire lancé par le Département de la Seine-Saint-Denis.

En partenariat avec le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis et la marque de territoire In Seine-Saint-Denis


Commentaires

Donnez votre avis

Information Covid-19
Depuis le 2 juin 2020, les balades Explore Paris sont de retour sur le terrain dans le respect des normes sanitaires en vigueur. Le port du masque est obligatoire. Et les conférences virtuelles continuent.