Friches fraiches : anciennes usines réinvesties

Friches Fraîches vous invitent à la rencontre des acteurs issus du monde artistique et social, qui ont su métamorphoser par leur volonté de changement et leur action militante des anciens foyers industriels, des sites en jachère en lieux de créativité, en atelier d'artistes, en espace de rencontres culturelles et sociales tels que L'Attiéké, le chapiteau RajGa Nawak, La Briche, le 6b...

  • Lieu: Saint-Denis
  • Durée: 2h
  • Accès en transport en commun: Gare de Saint-Denis (RER D)
  • Langue: Français

Description

Qu’est-ce qu’une friche !?
En milieu urbain, les friches évoquent la non-utilisation ou l’utilisation à titre transitoire d’un espace dans l’attente d’une nouvelle occupation, d’une requalification. Elles sèment dans les esprits une idée de désordre ambiant, de confusion, d’absence d’entretien, voire de laideur. Cette vision ignore le formidable potentiel social et artistique qu'elles sécrètent.
Espaces aux formes diverses, les friches urbaines sont le résultat d’évènements multiples tel que le déclin industriel, la délocalisation des activités, la transformation des infrastructures…

A Saint-Denis
A l’inverse d’autres villes de la Petite couronne, les bâtiments des anciennes usines ont été, pour la plupart, réinvestis par des entreprises et des institutions : sièges sociaux de grandes firmes, Cité du cinéma prestigieuse... Progressivement pourtant, à la fin du XXe siècle, d’autres friches post-industrielles vont patiemment émerger grâce à la volonté d’acteurs issus du monde artistique ou social. Elles vont participer à une nouvelle image de Saint-Denis : cité vivante, culturelle et militante et redéfinir un renouveau de son patrimoine industriel: créatif, alternatif, contemporain. Dès lors, elles ne vont cesser d’attirer de nouveaux habitants et drainer une transformation progressive des quartiers qu’elles occupent. Ce sont ces lieux artistiques et militants que Bastina invite à partager...

L’association Baština crée les voyages – Si loin/Si proche – aux sources de l'imaginaire des voyages et du patrimoine des migrations en Europe, en Afrique, en Asie mais aussi en Île de France au coin de la rue... Le voyage – objet d'imaginaire – commence dès le territoire francilien à la rencontre de l'autre, en accédant aux chapitres culturels méconnus des migrations, en permettant de mieux appréhender l'ailleurs mais aussi en tissant ici de nouveaux liens sociaux avec les habitants, esquissant reconnaissance d’autrui et découverte mutuelle en Île de France.

Migrantour est le projet européen touristique des métropoles de la diversité culturelle qui promeut les aspects sociaux, culturels mais aussi économiques des migrations des grandes villes européennes : Turin, Rome, Florence, Milan et Gênes en Italie, Valence en Espagne, Lisbonne au Portugal, Marseille et Paris en France. En Île de France : l'association Baština, est maître d’œuvre du projet.

Organisé par Bastina & avec Seine-Saint-Denis Tourisme


Commentaires

Note 
2019-06-08

Déçue

Mirabella est adorable, dynamique, elle aime Saint-Denis et veut partager sa passion mais le descriptif laissait espérer autre chose.

Note 
2019-06-03

Friches chaudes !

j’ai apprécié cette visite réalisée sous une chaleur caniculaire :

- rencontres avec les artistes des friches
- présentation de l’association la voix des rroms qui m’a appris beaucoup
- guide chaleureuse et passionnée,
à la fin de la visite, l’impression de revenir d’un voyage lointain.
J’ai été très intéressée par les différentes facettes de cette balade urbaine à Saint-Denis, MERCI :-)

  • 1 personne(s) sur 1 ont trouvé ce commentaire utile.
Note 
2019-06-03

Friches fraiches

Déçue par la visite....15 euros pour "visiter" 3 "friches" : nous ne sommes pas entrés dans le chapiteau et au 6B nous avons vu...le hall et le local de l'association. Il y a un écart flagrant entre le descriptif de la visite et sa réalité. Je m'attendais à voir plus de friches, à avoir des explications précises sur les activités anciennes qu'elles hébergeaient, à apprendre comment ces friches se sont transformées et à avoir un point sur l'architecture et ses activités aujourd'hui, le tout remis dans un contexte socio-historique..... Les explications sont très brèves. En fait, la sortie tourne autour de l'association : les roms, leur culture et leurs projets (le chapiteau et le 6B contient les locaux de l'association), la visite contient d'ailleurs une bonne 40ène de minutes dans les locaux de l'association à discuter...de l'association. C'est une super initiative et tout ce que vous nous avez fait mérite une visite, bien sûr, mais ce n'est pas pourquoi je me suis inscrite à celle-ci. Il faut vraiment revoir le descriptif de la sortie.

  • 1 personne(s) sur 1 ont trouvé ce commentaire utile.
Note 
2019-06-03

déception

Principe de visite intéressant, mais rythme trop lent.
Après un quart d'heure d'attente de retardataires éventuels pour démarrer, visite de 3 lieux d'intérêt varié, avec quelques échanges intéressants mais trop longs.
Nous n'aurions pas fait 1h1/2 de transport en commun pour participer à cette visite (gratuite à cette date) si nous avions mieux compris le contenu de la balade

  • 1 personne(s) sur 1 ont trouvé ce commentaire utile.
Note 
2019-05-11

Quel est le tarif ?

Quel est le tarif de la visite ? 0 ou 15 euros (comme dans les commentaires de 2017) ?

Note 
2017-03-19

Impressions mitigées.

Guide chaleureuse, proche des participants de la visite et répond aux questions. Seulement elle lit trop ses notes, ce n'est pas très vivant. On aimerait en apprendre plus sur la trajectoire et l'histoire des friches et reste sur notre faim pour le prix. La rencontre avec l'artiste de la Briche est intéressante. En revanche, on perd le sujet au fil de la visite pour découvrir une autre association, c'est intéressant mais ce n'est pas du tout ce que le public espère trouver dans la visite.

Note 
2017-02-24

Friches fraîches

Je vous livre mes commentaires sur la balade effectuée le 18 février...
Découverte d'un Paris insolite,qui abrite des lieux inédits, tels qu'un chapiteau construit avec patience et imagination, un atelier d'un artiste travaillant le bois avec un grain de folie, ce qui m'a plu énormément, et encore tout un bâtiment voué à la démolition et finalement dédié aux associations qui y trouvent des locaux pour y développer leurs diverses activités, essentiellement artistiques, plastiques...

Merci à Bastina pour cette balade intéressante, à la découverte de lieux qui sortent de l'ordinaire...

Note 
2017-02-21

Friches fraiches

De la poésie dans cette balade ,les friches rafraichies...des lieus inattendues...une belle présentation de la Briche par le propriétaire et artiste des lieus ...le dynamisme du passeur de culture Mirabella,son charmant accent qui nous fait voyager en bas de chez soit...merci Bastina pour cette découverte

Note 
2017-02-20

Friches fraîches

Visite très chère (15 euros) car sans intérêt hormis la Briche, le chapiteau, beaucoup de marche... Et cerise sur le gâteau : une guide, charmante au demeurant, qui ne maîtrise pas la langue française et se contente de lire, nous ne saurons pas pourquoi "friches fraîches" par exemple, Ce fut une visite très décevante !

Note 
2017-02-19

FRiches fraiches

Nous avons vu en tout et pour tout 3 friches... seule la Briche est intéressante à mon avis. Et la piscine ?? Mais surtout pourrait on avoir des guides parlant mieux le français et connaissant le sujet. 15 euros pour se faire lire un papier (lecture difficile et parfois incompréhensible) c'est un peu cher !! Au début les visites étaient moins chères et on avait au moins un café. Je vais dorénavant hésiter à m'inscrire.

Donnez votre avis !

Donnez votre avis