La briqueterie dévoile (Open studio Anne Nguyen)

Il n'y a plus de places disponibles

Après une visite commentée de la briqueterie, ancienne usine de briques réhabilitée en centre dédié à la danse, vous pourrez assister à l’Open studio d'Anne Nguyen.

  • Lieu: Vitry-sur-Seine
  • Durée: 1h
  • Accès en transport en commun: Tramway T9 : La Briqueterie
  • Langue: Français

La briqueterie dévoile (Open studio Anne Nguyen)
Voir les dates

Description

Lieu singulier d’art et d’histoire, La Briqueterie vous ouvre grand ses portes, son jardin, et ses studios de danse.

La cheminée et le bâtiment en brique, qui abritait autrefois les fours et les séchoirs, sont les vestiges d’un vaste site industriel : la briqueterie de Gournay. L’activité productive s’est arrêtée en 1966 et de nombreux bâtiments désaffectés ont été progressivement démolis.

Devenu propriétaire de ce patrimoine industriel, le Conseil Général du Val-de-Marne décide en 2003 de transformer ce vestige alors abandonné en lieu culturel entièrement dédié à la danse contemporaine. La Biennale de Danse du Val-de-Marne, qui fait rayonner la création chorégraphique sur le territoire depuis le début des années 1980, se voit dotée d’une maison pour y développer son projet, accueillir les artistes et les publics.

Son projet s’articule autour de trois axes : le soutien à la création chorégraphique, la diffusion de spectacles, et la mise en place d’actions culturelles et de parcours d’éducation artistique à destination de publics variés. 

A la suite de la visite, nous vous proposons d’assister à l’Open studio de la chorégraphe Anne Nguyen. Les Open studios sont pour les chorégraphes en résidence, l’occasion de partager leurs créations en cours, et d’échanger sur leur travail avec les spectateur.ice.s présent.e.s.

Dans Matière(s) Première(s), Anne Nguyen souhaite enquêter sur le monde de la danse afro, une danse en pleine effervescence issue du continent africain, qui fait aujourd’hui vibrer la jeunesse du monde entier ! Par les symboles des gestes, la chorégraphie propose de questionner l’imaginaire occidental de l’Afrique et de remettre en question certains mécanismes de domination culturelle et les rapports de force sur lesquels reposent les relations entre l’Afrique et l’Occident.

Visite assurée par Mathilde Galinou et/ou Arina Dolgikh du pôle public de la briqueterie.

Crédit photos : © Cedric Azerot, Laurent Lecat


Commentaires

Donnez votre avis