Le bassin de rétention du Rouailler à Livry-Gargan

Il reste des places

Inauguré le 9 octobre 2019 à Livry-Gargan, le tout récent bassin du Rouailler, d’une capacité de 26 000m3, avec un diamètre de 55 mètres et une profondeur de 16 mètres, va permettre de retenir et de mieux gérer les eaux de pluies, réduisant ainsi le risque d’inondation pour les riverains des quartiers concernés de Livry-Gargan.

  • Lieu: Livry-Gargan
  • Durée: 2h
  • Accès en transport en commun: Lycée Henri Sellier (Tram T4)
  • Langue: Français

Le bassin de rétention du Rouailler à Livry-Gargan
Voir les dates

Description

Il supplée ainsi aux infrastructures existantes devenues insuffisantes, alors que l’urbanisation a conduit au fil des années à canaliser et modifier le parcours de la rivière du Rouailler, aujourd’hui enterrée. Le coût de création du bassin, dont les travaux avaient démarré en 2011, s’élève à 32 millions d’euros (HT) répartis entre le Département de Seine-Saint-Denis (60%), l’Agence de l’eau Seine-Normandie (35%) et la Ville de Livry-Gargan (5%).

Plus encore, en supprimant les rejets du réseau d’assainissement départemental dans le canal de l’Ourcq que les fortes pluies pouvaient engendrer, et en jouant un rôle de filtrage des eaux récupérées, le bassin du Rouailler va fortement participer à l’amélioration de la qualité de l’eau du canal de l’Ourcq et de la Seine.

Le bassin du Rouailler permettra ainsi de contribuer directement à la « baignabilité » du canal de l’Ourcq et par extension de la Seine, objectif important lié aux épreuves des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. Le bassin du Rouailler sera aussi essentiel au déploiement du « Plan d’investissement bassins » pour lequel le Département de Seine-Saint-Denis investit 100 millions d’euros, et qui doit permettre d’améliorer la qualité des cours d’eau du territoire tout en intégrant les ouvrages d’assainissement dans leur environnement, Il s'agit aussi de multiplier en Seine-Saint-Denis les îlots de fraicheur, particulièrement plébiscités par les habitants, à l’image de la baignade écologique qui sera créée dans le Canal de l’Ourcq d’ici 2024, au niveau du parc de la Bergère à Bobigny.

Crédit photo : Direction de l’Eau et de l’Assainissement - Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis

L'intégralité des recettes de la visite est destinée à Seine-Saint-Denis Tourisme quant à ses frais de communication et d'organisation.

Visites proposées par la Direction de l’Eau et de l’Assainissement - Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis
La formation des égoutiers
Le bassin de rétention de la Molette
Le Central de gestion automatisée


Commentaires

Donnez votre avis

Information Covid-19
Depuis le 2 juin 2020, les balades Explore Paris sont de retour sur le terrain dans le respect des normes sanitaires en vigueur. Le port du masque est obligatoire. Et les conférences virtuelles continuent.