Atelier fabrication de pain au coeur d'une ferme maraichère

Il reste des places

Sur c'est le site de l'ancienne ferme de René Kersanté, dernière représentante du long passé agricole dionysien, que l'association Les Fermes de Gally s'est installée et a crée son projet de Ferme Ouverte.
Elle vous propose aujourd'hui un atelier de fabrication du pain ! 

  • Lieu: Saint-Denis
  • Durée: 45 min
  • Accès en transport en commun: Saint-Denis Université (Metro ligne 13)
  • Langue: Français

Atelier fabrication de pain au coeur d'une ferme maraichère
Voir les dates

Description

De la découverte de l'origine de la levée du pain dans l'Egypte ancienne à son utilisation actuelle, venez découvrir l'histoire du pain qui a façonné les siècles. L'occasion idéale pour partager un moment convivial et mettre la main à la pâte.

Au cours de cet atelier, vous pourrez donc découvrir à la fois la méthode de fabrication du pain ainsi que son l'histoire jusqu'à devenir un des symboles de notre pays. 

Le pain n'aura plus de secret pour vous ! 

Venez également découvrir le projet de cette ferme ambitieuse dans le cadre d'une visite guidée par un maraicher. 

Découvrez toutes nos visites autour du savoir-faire.

Si vous le souhaitez, non loin de là se trouve Zone Sensible, terrain géré par le Parti Poétique et qui propose des visites guidées certains samedis à 15h, poursuivez donc cette belle découverte maraichère en visitant également leur exploitation et savoir-faire : pour s'inscrire, c'est par ici ! 


Commentaires

Donnez votre avis

Atelier fabrication de pain au coeur d'une ferme maraichère

Atelier fabrication de pain au coeur d'une ferme maraichère

Sur c'est le site de l'ancienne ferme de René Kersanté, dernière représentante du long passé agricole dionysien, que l'association Les Fermes de Gally s'est installée et a crée son projet de Ferme Ouverte.
Elle vous propose aujourd'hui un atelier de fabrication du pain ! 

Information Covid-19
Depuis le 2 juin 2020, les balades Explore Paris sont de retour sur le terrain dans le respect des normes sanitaires en vigueur. Le port du masque est obligatoire. Et les balades virtuelles continuent.